La pose d’implants : une intervention impressionnante mais bien maîtrisée

Quelque soit la méthode employée, une hygiène dentaire rigoureuse est nécessaire

Pose d'implants dentaires

La pose d’implant est une intervention chirurgicale assez rapide qui peut sembler impressionnante bien que pour la plupart des patients les suites opératoires se passent très bien.

Cabinet dentaire spécialiste des implants dentaires

Le cabinet dentaire du Dr Revah vous propose ses services pour la pose d’implants dentaires. L’implant est une racine artificielle, à savoir une vis en titane, qui va être placée dans l’os de la mâchoire en tant que substitut d’une racine manquante, sur laquelle on installe une couronne, un bridge ou une prothèse amovible. Son apparence, sa sensation et son fonctionnement sont identiques à des dents naturelles. Bien que cette intervention puisse impressionner, elle est indispensable, car une dent absente non remplacée peut entraîner des risques de déchaussement ou d’édentations multiples.


L'intervention

Cette intervention chirurgicale est rapide et parfaitement maîtrisée par notre équipe de praticiens. Au préalable, un questionnaire médical vous est soumis. Il permet d’établir un bilan implantaire complet pour identifier d’éventuelles contre-indications, sélectionner la technique la plus adaptée à votre dentition et à vos besoins et garantir ainsi une pose et une cicatrisation optimales. Les suites opératoires pour les patients sont très bonnes si les prescriptions sont bien respectées.

L’équipe du cabinet dentaire parisien du Dr Revah réunit toutes les conditions pour effectuer des poses d’implants dans les meilleures conditions : une propreté incontestable du site et une équipe de praticiens aguerris.

Accès au site Forage

Accès au site

Forage

Mise_en_place_de_l_implant.jpg Mise en place d'une vis de couverture et fermeture du site

Mise en place de l'implant

Mise en place d'une vis de couverture et fermeture du site

Déroulement d’une pose d’implant

La pose d’implant se décompose en plusieurs étapes :

  • Un questionnaire médical pour établir un bilan implantaire complet et choisir la méthode la plus adaptée.
  • Une anesthésie locale pour éviter toutes douleurs lors de la pose.
  • Une incision et un rabattement de la gencive sus-jacente pour atteindre le site osseux d’implantation de la dent à remplacer.
  • L’installation de forets de diamètres croissants afin de préparer le logement où l’implant va être posé.
  • La fermeture du site d’intervention s’effectue selon deux techniques, en fonction du bilan implantaire établi au préalable. Soit une fermeture avec enfouissement total des implants. Après la pose, la gencive est suturée et replacée dans sa position initiale afin de protéger l’implant. Suite à la cicatrisation osseuse, qui varie de 2 à 6 mois, une réouverture légère est effectuée afin de découvrir la tête de l’implant et d’y confectionner la prothèse. Soit une fermeture sans enfouissement. Lors de la suture de la gencive, la tête de l’implant dépasse volontairement, pour une cicatrisation autour de l’implant. Dans ce cas-là, une deuxième intervention n’est pas nécessaire, mais cette technique n’est appliquée que dans les cas les plus favorables.

 

Prescriptions à respecter pour une pose d’implant optimale

Enfin, afin de garantir une pose d’implants efficace et sans complication, plusieurs règles sont à appliquer :

  • Le respect des prescriptions et conseils post-opératoires, gages d’une bonne cicatrisation.
  • Une hygiène buccale rigoureuse pour permettre une intégration optimale de l’implant au sein de la mâchoire, complétée par des contrôles réguliers.

Nos conseils

  • Pour que la cicatrisation se déroule dans les meilleures conditions possibles, veillez à bien respecter vos
  • prescriptions et les conseils post-opératoires qui vous sont donnés.
  • La vitesse et la qualité de la cicatrisation dépendent beaucoup de la propreté du site opératoire.
  • Adopter une hygiène buccale rigoureuse est indispensable pour la bonne intégration des implants dans
  • l’os de votre mâchoire.
  • Dans de rares cas, l’implant peut être rejeté. Un nouvel implant est alors immédiatement mis en place
  • ou quelque temps après.
  • Il est très rare d’observer deux rejets d’implants consécutifs.

Article rédigé par le praticien le 04/03/2014

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr